Nos engagements
Nos engagements

Nos engagements

 

Une responsabilité sociétale et environnementale forte

 

Pour Marrenon, la Responsabilité Sociétale et Entreprise (RSE)  se conjugue au quotidien.

Nous sommes évalués par l’AFAQ au niveau Confirmé, troisième niveau qui en compte quatre.

Notre société a su orchestrer des engagements et des actions concrètes qui se mesurent et s’évaluent de la façon suivante :

- En tout premier lieu par l’engagement fort dans notre projet de reconnaissance de la qualité de nos vins

- Par le développement à 100% du vignoble AOC en agriculture raisonnée certifiée

- Par l’impact économique  indispensable au maintien d’une viticulture paysanne économiquement viable et indispensable au renouvellement des générations de producteurs

- Par un lien fort au territoire, comme l’illustre pleinement la vitalité des campagnes, riches d’un paysage agricole et viticole dynamique

- Par des valeurs humaines transparentes et respectueuses, piliers de la qualité des échanges constructifs

- Par la volonté de veiller aux conditions de travail, au développement des collaborateurs dans un contexte organisationnel rompus aux normes alimentaires les plus strictes (IFS, BRC)

- Par l’entretien d’une sphère d’influence et d’échanges régionaux avec d’autres acteurs économiques.

L’exemple réussi d’un lien étroit et indéracinable entre une entreprise, ses acteurs, ses clients,  pour promouvoir et défendre une dynamique de territoire.

 

Des Labels de Qualité pour les consommateurs

Agri confiance

 

Agri-Confiance est une démarche faisant l’objet d’une certification par les Organismes Officiels  témoignant de la maîtrise de la qualité. Elle intègre obligatoirement l’obligation d’engager des améliorations permanentes tant des processus de production que de l’approche environnementale.

Elle repose concrètement pour Marrenon sur les critères suivants :

- Un cahier des charges de production encadrant les itinéraires techniques en rapport avec les différentes cuvées produites

- Un pilotage des maturités et des récoltes uniquement décidé par les techniciens de nos caves.

- Des groupes de travail visant à la recherche permanente par l’observation et l’expérimentation de l’amélioration de la production.

- Un encadrement strict des pratiques phytosanitaires visant à diminuer les traitements et à n’utiliser que des produits à criticité faible.

- Un mouvement permanent pour améliorer notre empreinte sur l’environnement.

A date, 328 producteurs sont certifiés. 100 % de nos vins AOC sont produits à travers cette démarche.

 

Environnement

 

Parc Naturel du Luberon

 

100 % de nos vignobles sont situés au sein du Parc Naturel du Luberon.

Le territoire est classé Natura 2000 et Réserve Biosphère de l’Unesco.

Ces classements attestent combien nous évoluons dans un milieu exceptionnellement riche de diversité, de beauté naturelle, un espace préservé et à maintenir préservé…

Cette proximité nous a depuis longtemps permis d’anticiper les évolutions des exigences environnementales.

Ce n’est pas une symbolique forte, mais un engagement indispensable pour contribuer à maintenir toute une région dans un équilibre sensible entre activité agricole économiquement viable, dans un écrin exceptionnel.

Nos échanges avec les responsables du Parc sont fréquents et constructifs. Ils nous ont permis d’engager ensemble des actions agro écologiques.

Parmi nos plans d’actions :

- La mise en place d’un MAEC désherbage. (Mesure Agro Environnementale et Climatique)

- Un contrat tri partite a été signé en 2017, en relation avec le Parc Naturel du Luberon et l’Agence de l’Eau pour contribuer à augmenter les pratiques de désherbages mécaniques.

- 700 hectares sont ciblés sur un total de 4500 ha exploités et seront des surfaces qui ne verront plus du tout d’utilisation d’herbicides.

- Le recensement annuel des chouettes chevêches dont la présence est un indicateur majeur de la qualité de la biodiversité régionale.

 

Programme Viti-Vini-Avi

 

C’est le nom d’un programme de recherche entamé en  relation avec l’Université de Marseille.

Nous souhaitons mieux comprendre l’incidence des pratiques culturales sur la vie faunistique et notamment avicole.

Les paysages viticoles jouent un rôle prépondérant sur la biodiversité, dont les conséquences sont majeures pour notre environnement.

Les pratiques d’enherbements partiels, les typologies de paysages sont autant de facteurs qui ont un effet direct sur la faune, la flore.

 

La gestion des déchets et des effluents

 

L’ensemble des exploitations viticoles suivent rigoureusement les procédures de gestion des soldes des effluents phytosanitaires.

Depuis 2017, un nouveau procédé issu de la recherche en relation avec le CEA a montré l’efficacité de l’action de certaines bactéries pour dépolluer les effluents.

Une de ces installations pionnières est mise en place chez un des producteurs (Life Phyo Barre).

Enfin, une attention toute particulière est apportée à tout ce qui peut être trié et recyclé. Des indicateurs de suivis pilotent nos progrès.

 

Achats responsables et écoconception

 

Tout nouveau développement intègre l’analyse de l’incidence environnementale de nos choix.

Matériaux utilisés, distances d’approches, recyclable...

Un simple arbitrage d’abandonner la mise en place d’une poignée plastique sur nos formats BIB en 3 litres a fait économiser 3 tonnes de plastiques par an !

Nous privilégions des fournisseurs régionaux, puis nationaux et enfin européens, par ordre de préférence. Fortement exportateurs, notre entreprise est par essence ouverte sur l’extérieur !

 

Social

 

Nous avons développé un partenariat avec un ESAT (Etablissement et Service d’Aide par le Travail), pour des travaux d’entretiens extérieurs ou d’adaptations de certains de nos produits conditionnés.

Evidemment nous sommes attachés, mais cela est de longue date, à veiller à l’équité parmi nos collaborateurs. En atteste la moyenne de présence des collaborateurs de l’entreprise...

 

Viticulture Bio

 

L’ensemble de nos pratiques culturales s’inscrivent dans une dynamique de durabilité très marquée.

Certains de nos producteurs se sont engagés dans une viticulture biologique.

Depuis 2015, les vins sont qualifiés de « bio », et non plus seulement les raisins qui permettaient d’élaborer les vins.

Un équivalent de 1.2 millions de bouteilles peuvent être produites annuellement en Bio.